Vous trouvez votre Facebook chronophage?Vous pensez que les algorithmes ne vous informent pas selon le code de déontologie de la FPJQ?

Au lieu de Nudger votre fil Facebook ( application chrome qui sert à remettre votre fil d’actualité à 0) en vous donnant l’impression pendant 5 minutes que vous avez repris le contrôle (et être à la mode ces temps-ci) je vous invite à apprendre à vous servir comme il se doit, de cette plateforme sociale, qui prend tant de place dans vos vies, c’est-à-dire Facebook.

Comment?

1- Gérez TOUT

Telle une version plus évoluée de Nudge, mais directement dans la plateforme comme ceci ===>

Vous pourrez en un seul lieu paramétrer :

*Vos préférences et la manière dont vous êtes profilé par les algorithmes

*Vos amis et pages auxquels vous êtes abonnées.

*Vos amis et pages auxquels vous n’êtes plus abonnées.

*Vos 21 comptes « voir en premier » dont vous ne manquerez plus aucune publication désormais!

2- Gardez le cap!

N’hésitez pas à vous désabonner directement à chaque fois qu’un compte que vous ne voudriez plus suivre, apparait dans votre fil d’actualité et, à magasiner des pages et comptes à suivre selon vos intérêts

3- Soyez encore plus pertinent et mieux informé!

  • Au lieu de perdre votre temps à lire des articles et des complaintes technophobes sur le fait que Facebook est un ennemi, faites-vous des listes thématiques dans lesquels tous les comptes sont traité comme vos 21 « see first »! Une manière encore plus efficace d’être bien informé sur des thématiques spécifiques.
  • Abonnez-vous à des robots médias en gérant à quel moment vous voulez les recevoir. Une version vachement améliorée et pertinente de recevoir son journal et de ne pas voir son information influencée, par les modes de diffusion et conserver son rapport d’équilibre

Les médias sociaux nous permettent d’être mieux structurés et de contrôler notre rapport au contenu de manière supra sophistiquée.

Si vous sentez que vous avez perdu le contrôle, c’est peut-être que vous ne vous préoccupez pas de développer les bonnes compétences.

Bref, le numérique, il ne faut pas en avoir peur, il faut apprendre à le gérer!

Commentaires